Milieux de nidification

  • îles
  • Cordon de galet
  • Plage de sable

Groupe d’espèces

  • Sterne

Milieux de nidification

  • îles
  • Cordon de galet
  • Plage de sable

Groupe d’espèces

  • Sterne

Sterne pierregarin

Sirène d’eau douce

Bien qu’essentiellement marine, la sterne pierregarin semble s’accommoder de tous les environnements aquatiques : eau salée, eau douce, elle fréquente autant les zones côtières que fluviales et varie ses menus en fonction. Coté eau douce, elle apprécie en France les bords de la Loire et de l’Allier, mais ne dédaigne ni les lacs ni les rivières.

 

Comment la reconnaître ?

De taille moyenne, elle porte un plumage globalement clair, similaire à celui des autres sternes. Ses pattes et son bec de couleurs vives sont les éléments les plus facilement identifiables.

  • Bec rouge ou orange avec pointe noire, entièrement noir en période internuptiale
  • Pattes rouge orangé
  • Manteau et ailes gris clair
  • Cou, ventre, et dessous de la queue blancs
  • Extrémité des ailes gris foncé
  • Calotte noire sur la tête, front blanc en période internuptiale
  • Longueur du corps de 34 à 37 cm
Sterne pierregarin - Chinchard, Bretagne vivante

À distance, vous la verrez parfois effectuer un vol stationnaire au-dessus de la surface de l’eau avant de plonger sur ses proies.

Où vit-elle ?

La sterne pierregarin adopte des milieux aquatiques variés :

  • Littoral
  • Îlots
  • Bancs de sable et de galets
  • Digues, piles de pont, embarcadères
  • Grands cours d’eau, îles de sable peu végétalisés
  • Rivières
  • Lacs
  • Gravières
  • Bassins et lagunes continentaux

Comment vit-elle ?

Hautement migratrice, la sterne pierregarin déserte totalement ses sites de reproduction français à partir de la mi-août. Elle réapparaît fin mars et installe son nid dans une simple excavation ou dépression du sol. Les deux parents couvent les œufs et nourrissent les jeunes ensemble. Le poisson constitue l’essentiel du menu de la sterne pierregarin ; elle pêche dans un rayon de trois à dix kilomètres de la zone de nidification, plongeant en piqué sur leurs proies. La consommation d’insectes et de baies reste très occasionnelle.

Pourquoi faut-il la protéger ?

La sterne pierregarin est présente sur quatre continents. La majorité des oiseaux hivernent sur les côtes africaines. La population française choisit essentiellement le Ghana et le golfe de Guinée ; les effectifs sont fluctuants, l’espèce est protégée mais ne semble pas menacée. Un certain nombre de facteurs de dérangements influent sur la variabilité des effectifs :

  • Accostage, pêche, motos, promeneurs qui accèdent aux îlots de sable sur les sites fluviaux et les lagunes
  • Fréquentation touristique accrue en période estivale sur le littoral
  • Activités nautiques perturbant les îlots côtiers : plaisance, kayak de mer, jet-ski
  • Pollution de l’eau, pesticide
  • Stabilisation par canaux ou barrages des régimes de cours d’eau entraînant l’excès de végétalisation sur les sites de reproduction

 

 

Quel comportement adopter ?

  • Tentez de repérer les colonies à distance : c’est assez simple car elles sont assez bruyantes ! Aux alentours, vous pouvez observer de nombreux adultes en vol qui plongent pour pêcher.
  • Il faut passer tranquillement à distance de la colonie et respecter les interdictions de débarquement existantes sur certains îlots.

Sterne pierregarin en images

  • Sterne pierregarin

  • Sterne pierregarin

  • Sterne pierregarin

  • Sterne pierregarin

  • Sterne pierregarin

  • Sterne pierregarin

  • Sterne pierregarin

à voir aussi