Randonnée pédestre, équestre et VTT

Pour préparer ma sortie ...

  • A cheval ou avec un chien, je me renseigne sur la réglementation en vigueur pour l’accès aux plages (informations généralement affichées aux entrées des plages et en mairie). Dans tous les cas, il est préférable de prévoir une laisse pour mon chien, pour éviter qu’il ne pourchasse les oiseaux.
  • Si je vais sur un sentier littoral, je laisse mes bâtons de marche à la maison car leur impact répété fragilise le sol et accentue son érosion.
nidification de sternes sur un cordon de galets © Laurie Commenge / OFB

Arrivé sur le spot...

  • Je ne cueille les plantes du littoral qu’en photo, car elles sont presque toutes protégées.
  • De Mars à Juillet, des oiseaux nichent dans les dunes, les falaises et dans les cordons de galets en haut de plage. Afin de préserver ces espèces, je privilégie les chemins ou le bas de plage pour ne pas les faire fuir ou marcher accidentellement sur un œuf.

Saurez-vous voir les œufs dans ce haut de plage et éviter de marcher dessus ? Difficile n’est-ce pas...

(trois œufs gris, en haut à droite de la case D1) - crédit photo : Bretagne Vivante

 

crédit illustration : Oscar Chuberre

Promenade à cheval à distance des oiseaux - photo : Laurent Mignaux / Terra
  • En bord de mer, je contourne largement les regroupements d’oiseaux qui se nourrissent à marée basse tout en gardant mon animal sous contrôle. C’est en observant que l’on apprend : si je constate une agitation (cris, envols), c’est que je suis trop proche.
  • Je garde ma nourriture pour moi : nourrir les oiseaux modifie leurs comportements et déséquilibre l’écosystème.

En rentrant chez moi et pour m’engager d’avantage ...